Union locale SUD/Solidaires Aubervilliers

Union des syndicats SUD/Solidaires d'Aubervilliers

Retraites : à Aubervilliers, la lutte continue !

Motion de l'assemblée générale interprofessionnelle d'Aubervilliers, le jeudi 19 décembre 2019

L’Assemblée Générale interprofessionnelle d’Aubervilliers, réunie ce jour, réaffirme sa mobilisation jusqu’au retrait total de la réforme des retraites, et l’obtention de nos revendications. Delevoye, grâce à la pression de la mobilisation, est parti, mais il semble avoir oublié sa réforme mortifère avec lui. Ses malversations mises au grand jour l’ont poussé au départ, et ne sont pas un cas isolé dans le gouvernement, comme on peut le voir avec son successeur.

 

Mardi 17 décembre dernier, la journée de grève proposée par les organisations syndicales a encore été une grande réussite. La colère et la volonté de mobilisation est bien là !

 

À Aubervilliers, cette colère monte face à la précarité, à la souffrance et parfois à la violence qu’elle entraine. Sur le lycée d’Alembert, les personnels éducatifs ont dû faire face depuis le début de l’année à deux meurtres insupportables ; ceux de Kewi et Djadje.

 

Ici, mais aussi dans le reste du département, l'ensemble des services publics est en souffrance : grandes difficultés d'accès aux soins, manque de moyens humains et matériels dans les établissements scolaires, logements insalubres, difficulté à trouver un emploi ... Face à tout ces manquements, une seule réponse est apporté par le gouvernement : la stigmatisation raciste, le surplus sécuritaire, et les violences policières qui en découlent.

 

Nous, habitant.e.s, travailleurs et travailleuses d'Aubervilliers, aspirons à des conditions de vie et de travail dignes !  

 

Nous sommes réuni.e.s en interprofessionnelle majoritairement autour des secteurs de l’éducation et de la RATP, mais avec la volonté d’étendre le mouvement à toutes et à tous, et de nous battre pour ceux et celles qui ne peuvent pas le faire.

 

Nous, habitant.e.s, travailleurs et travailleuses de la ville d’Aubervilliers, des quartiers dits populaires, méritons mieux ! Au cœur de la lutte, loin de ce système qui cherche à nous diviser, nous avons fait l’expérience commune qu’autre chose est possible, qu’une autre société est possible.

 

C’est pourquoi nous savons que notre force réside dans l’union de notre classe, dans la mise en place d’un réel plan de bataille, qui bloque l’économie et fasse plier le gouvernement !

 

Nous resterons mobilisé.e.s durant les vacances et jusqu’à la victoire !
 

 

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article