Union locale SUD/Solidaires Aubervilliers

Union des syndicats SUD/Solidaires d'Aubervilliers

Répression syndicale à Newlook : non au licenciement de Moussa !

Un communiqué de SUD commerce.

Chers client-es, chers collègues, une semaine internationale d’action contre l’enseigne New Look est organisée pour protester, entre autre, contre le traitement réservé à Moussa : en effet, ce dernier, vendeur à New Look Paris Saint Antoine, est en mise à pied depuis décembre 2016 et sous le coup d’une procédure de licenciement.

Il lui est reproché ni plus, ni moins de... harceler l'encadrement du magasin de Créteil !

Derrière ce grief outrancier, il s'agit, pour la , de soutenir inconditionnellement des managers dont Moussa n'a cessé, en qualité de délégué du personnel, de dénoncer les agissements : ces derniers ont donné lieu à des droits d'alerte suivis de plaintes et de la saisine des prud'hommes par deux salarié-es de cet établissement, licenciés depuis.

Plus généralement, elle cherche à dissuader l'action de notre syndicat dont les représentant-es, depuis les dernières élections, n'ont eu de cesse d'agir contre la détérioration des conditions de travail et les pressions subies par nombre d'employé-es, faisant entendre une voix sans concession dans l'ensemble des instances où nous siégeons.

Pour monter de toutes pièces cette procédure, la direction a accordé une promotion à un autre membre de notre organisation, exclu depuis, pour qu’il charge Moussa puis à instrumentaliser le CHSCT dont les secrétaires feraient mieux de s'indigner des accidents du travail non portés à leur connaissance. Les élu-es cadres et CFDT du CE ont même jusqu’à été voter pour son licenciement !

Nous demandons la fin de la procédure de licenciement de Moussa : un coup porté contre l’un-e d’entre nous est un coup porté contre tous ! Vous pouvez vous aussi nous y aider en différant vos achats et en signant la pétition : http://www.mesopinions.com/petition/social/licenciement-moussa/27145

 

Partager cet article

Commenter cet article